La lactofermentation, aussi connue sous le nom de fermentation lactique, est une méthode de transformation ancestrale des aliments.

Durant le processus de fermentation, les bactéries lactiques transforment les sucres en acide lactique ainsi qu’en différentes composantes limitant le développement de bactéries nocives.

Les légumes et les fruits lactofermentés ne sont pas cuits, aucun agent de conservation n’est ajouté et ils ne contiennent pas de vinaigre.

Bien que cette méthode ne soit pas très bien connue ici, elle existe dans plusieurs pays et ce, depuis des centaines d’années.

C’est simple:

  1. Nous nettoyons, pelons et coupons les légumes et les fruits bios à la taille
    nécessaire pour le produit final.
     
  2. Nous ajoutons entre autres un peu de sel de mer quelques épices et des algues (dépendant de la recette)
     
  3. Lorsque nous mélangeons le tout, les fruits et légumes relâchent leur jus (osmose) et nous veillons à ce que le liquide produit couvre la préparation. Ceci crée un environnement anaérobique favorable au développement de bactéries lactiques. Nos lactofermentations sont déposées dans des contenants de céramique, d’acier inoxydable et de verre.
     
  4. Finalement, nous laissons reposer la préparation durant quelques semaines, ou dans certains cas, quelques mois à la température de la pièce (21 degrés Celsius).*
*C’est pendant ce temps que les bactéries nécessaires à la fermentation s’activent et nous donnent le merveilleux produit final que nous mettons en pot! 
Il existe plusieurs techniques différentes et nous aurons l’occasion d’échanger avec vous sur ces dernières lors des marchés fermiers!